Bessancourt hier

Bessancourt sous Philippe Auguste

Sentiers des lisières

Sentiers des lisières de la forêt de Montmorency

Bessancourt attendra le règne d’un capétien, Philippe II-Auguste ou le Conquérant (1165-1223), pour accéder au rang de paroisse, prononcée en 1189 par Maurice de Sully, évêque de Paris (1160-1196).

Comme nous avons pu le voir, le village est mentionné en 1186, puis en 1189, lorsque l’évêque de Paris, Maurice de Sully, l’érige en paroisse, sous la dépendance de la cure de Taverny et à la présentation de l’abbaye bénédictine de Saint-Martin-de-Pontoise. Les plus anciens seigneurs connus sont les Tirel, seigneurs de Poix en Picardie, et les Montmorency.

 Cession des terres de Bessancourt

En 1234, les Montmorency et les Tirel doivent céder leurs fief de Bessancourt à l’abbaye cistercienne de Notre-Dame-la-Royale, dite Abbaye de Maubuisson, que vient de fonder Blanche de Castille, reine de France. La paroisse dépend de l’abbaye jusqu’à la Révolution Française; sur les plans financier, administratif et juridique. Il faut savoir que les abbesses de l’abbaye le royale les droit de basse et de haute justice.

Notre-Dame-la-Royale naît du désir et de la volonté d’une reine, en un temps d’affermissement du pouvoir politique et de sérénité de la foi médiévale.

Mais déjà des ferments contradictoires travaillent la société et lui font rapidement dépasser ce point d’équilibre.

ALLEZ VERS

Bessancourt aujourd’hui

ALLEZ VERS

Les croix à Bessancourt

ALLEZ VERS

Maisons de ville

 

Les commentaires sont clos.