But de ce site

Faire connaître Bessancourt. Tel est le but premier de ce site. Ce n’est pas étonnant que « CHRONIQUES95 » parle essentiellement de Bessancourt, hier hameau, aujourd’hui, ville.

Bessancourt, du hameau à la paroisse

Bessancourt_Carte Trudenne

Bessancourt_Carte Trudenne

Bessancourt attendra le règne d’un capétien, Philippe II-Auguste ou le Conquérant (1165-1223), pour accéder au rang de paroisse, prononcée en 1189 par Maurice de Sully, évêque de Paris (1160-1196).
« Nous, Maurice, par la grâce de Dieu, évêque de Paris , établissons dans la ville de Bessancourt, trop éloignée de l’église de Taverny où elle avait coutume de recevoir les actes paroissiaux, une église-mère (c’est à dire ne dépendant plus d’aucune église), et la délivrons de toute sujétion à l’église de Taverny. Nous conservons aux moines de Saint-Martin le droit de présentation de cette église, à condition qu’après la mort ou la mutation du prêtre actuel de Bessancourt, un autre soit canoniquement (archives nationales DIV 60) nommé par l’abbé, et qu’il soit présenté à nous ou nos successeurs par l’archidiacre et lui être canoniquement substitué. Nous accordons aussi aux moines le bénéfice de l’autel comme ils l’ont à Taverny ».

Bessancourt, une paroisse 

Comme nous avons pu le voir, le village est mentionné en 1186, puis en 1189 dans le texte ci-dessus. L’évêque de Paris, Maurice de Sully  érige le bourg de Bessancourt en paroisse. Mais sous condition.  Elle est dépendante de la cure de Taverny et sous la présentation de l’abbaye bénédictine de Saint-Martin-de-Pontoise. Les plus anciens seigneurs connus sont les Tirel, seigneurs de Poix en Picardie, et les Montmorency.

En 1234, ils doivent céder leurs terres de Bessancourt à l’abbaye cistercienne de Notre-Dame-la-Royale. Cette abbaye, dite de Maubuisson, vient d’être fondée par Blanche de Castille, reine de France. La paroisse de Bessancourt dépend des abbesses sur les plans financier. Administratrices, elles y avaient le droit de basse et haute justice, et ce, jusqu’à la Révolution Française de 1789. 

L’abbaye de Maubuisson ou le désir d’une reine

Notre-Dame-la-Royale naît du désir et de la volonté d’une reine, Blanche de Castille, en un temps d’affermissement du pouvoir politique et de sérénité de la foi médiévale. Mais déjà des ferments contradictoires travaillent la société et lui font rapidement dépasser ce point d’équilibre.
Vous le savez peut-être, Bessancourt fait partie des vingt-et-une communes de la  vallée de Montmorency. Vallée Montmorency, poumon verdoyant du Val-d’Oise. Sa forêt, forêt de Montmorency était un lieu de villégiature. Très apprécié des Parisiens, aristocrates ou bourgeois. Les correspondances au recto ou verso d’innombrables cartes postales anciennes en sont des preuves. La paroisse de Bessancourt qui, à son niveau, y a joué aussi son rôle de lieu de villégiature.  Pendant sa période de gloire, Bessancourt  a accueilli d’illustres personnages, comme on le verra dans les articles prochains.

 Voir la page  » Ils ont vécu à Bessancourt « 

Les commentaires sont clos.